Les règles en 10 questions

De la puberté à la ménopause, les règles font partie de la vie des femmes. Mais que sait-on sur elles ? D'où vient ce sang ? Pourquoi sont-elles parfois douloureuses ? Dix questions pour mieux connaître ce phénomène naturel.D'où vient le sang des règles et quel volume perd-on ?

 

Déjà, les règles, c'est quoi ? 

Les règles, encore appelées menstruations ou flux menstruel, sont un écoulement sanguin en provenance de l'utérus qui se produit régulièrement. Le volume qui s'écoule n'est pas - comme on pourrait en avoir la sensation - très important. Il peut varier, d'une femme à l'autre et d'un mois à l'autre, de 5 ml à 25 ml.

A quoi servent-elles ?

Le sang qui s'écoule provient de la muqueuse utérine, plus précisément, de son renouvellement superficiel et périodique, conséquence d'un changement hormonal de fin de cycle. Un cycle peut être divisé en quatre phases distinctes.

  • La première est appelée phase folliculaire. Durant cette période, des hormones - les oestrogènes - sont produites en quantité de plus en plus importante. Elles provoquent l'épaississement de la muqueuse utérine et une augmentation du nombre de ses vaisseaux sanguins.
  • Pendant ce temps, un ovule présent dans l'un des ovaires est arrivé à maturité et est expulsé. C'est la phase appelée ovulation. L'ovule progresse dans la trompe de Fallope vers l'utérus qui est désormais prêt à l'accueillir. A ce moment-là, la quantité d'oestrogènes commence à diminuer dans le corps de la femme.
  • La troisième phase, nommée phase progestative (ou lutéale), débute. Elle se caractérise par le développement d'un corps jaune qui secrète une autre hormone, la progestérone. Celle-ci a également pour tâche de préparer l'utérus à l'implantation de l'oeuf, si l'ovule a été fécondé par un spermatozoïde. Pour cela, l'utérus est gorgé de sang, de tissus, de sucre, de protéines…
  • Mais si l'ovule n'a pas été fécondé dans les jours qui suivent son passage dans la trompe, le taux de progestérone commence, lui aussi, à baisser. L'ovule non fécondé finit par se dissoudre et le surplus de paroi utérine se détache. L'ensemble est alors évacué sous forme de "sang" vers l'extérieur, en passant par le col de l'utérus et le vagin. C'est la quatrième phase : la période des règles ou phase menstruelle.

A quelle période se situent les règles par rapport au moment où l'ovule peut être fécondée ?

Le premier jour du cycle de la femme correspond au premier jour des règles. Et le dernier jour à celui qui précède les règles suivantes. Quel que soit le nombre de jours entre deux menstruations, les règles arrivent toujours quatorze jours après l'ovulation. En revanche, la durée avant l'ovulation varie.Quelle est la fréquence des règles et combien de temps durent-elles ?
Il peut y avoir autant de cycles qu'il y a de femmes. On considère que le cycle peut varier de 20 à 40 jours (après 45 jours, on parle de spanioménorrhée). Pour la majorité des femmes, il est de 26 à 34 jours et, pour un tiers d'entre elles, de 28 jours. La durée est également différente selon les femmes et les mois ; elle est, en moyenne, de 2 à 7 jours. 

Pourquoi a-t-on mal avant et pendant les règles ?

On appelle dysménorrhées des règles douloureuses. Le plus souvent, les douleurs surviennent avant et pendant les premiers jours des règles - surtout le premier jour - durant lesquels certaines femmes souffrent de crampes au niveau du bas-ventre. Ces douleurs sont le fait des muscles de l'utérus qui se contractent pour expulser l'ovule non fécondé ainsi que les cellules et le sang de l'endomètre (paroi utérine) qui ont servi à le nourrir. Une activité physique régulière aide à réduire les crampes. Un bain chaud ou une bouillotte, placée sur le ventre ou dans le dos, décontracte les muscles. Certains médicaments diminuent la douleur.

Source : Doctissimo


Article précédent Article suivant